Bienvenue sur le site de la Communauté de communes Cœur Pays de Retz
Contact

Service environnement
Contact OM 02 40 02 65 14
Assainissement : 02 72 65 71 92

Tél. : 02 40 02 62 92
Fax : 02 40 02 46 38

Actualité
Accueil | ENVIRONNEMENT » Infos pratiques > Collecte et recyclage des TLC (Textiles, Linges de maisons et Chaussures)

Collecte et recyclage des TLC (Textiles, Linges de maisons et Chaussures)

 

Comment se débarrasser de ses TLC usagés ? Ayez la fibre du tri !

Vos vêtements sont usés ? trop petits ? plus à votre goût ? Ils prennent de la place dans les placards mais vous ne savez qu’en faire ? Des Points d’Apport Volontaire de Textiles d’habillement, Linge de maison et Chaussures (TLC) usagés sont à votre disposition à proximité de chez vous :

 

CHEIX-EN-RETZ  CHEMERE

-1 borne à Pilon

-1 borne ZA des minées (devant les locaux des services techniques)

- 1 borne rue de la blanche (derrière le théâtre)
PORT-SAINT-PERE  ROUANS

-1 borne derrière Eco marché

-1 borne Place du champ de foire, rue de Pornic

-1 borne sur le parking derrière la mairie

-1 borne rue du chêne rond (devant les services techniques)

-1 borne route de Chéméré (parking du « City stade »)

SAINT-HILAIRE-DE-CHALEONS  SAINTE-PAZANNE 

-1 borne devant la salle Pierre Leduc

-1 borne sur le parking derrière la mairie

-1 borne à l’intersection de la rue des charmes et de la rue des prunus

-1 borne rue de bazouin

-1 borne Avenue de la source.

-3 bornes parking de la mairie (près du tabac –presse)

VUE 


- 1 borne sur le parking de l’école du Tenu

 

Pour trouver le plus proche de votre domicile ou de votre lieu de travail, rendez-vous sur www.lafibredutri.fr, il vous suffit d’entrer votre code postal ou votre ville pour que s’affiche les Points d’Apport Volontaire. Un point d’apport volontaire peut être un conteneur sur la voie publique ou privé (parking, centres commerciaux…), un espace dédié en déchetterie (une benne ou un espace maintenu par le gardien) ou une antenne locale d’association.

 

 

Qu’y apporter ?

Les vêtements et les chaussures que vous ne portez plus ; le linge de maison dont vous n’avez plus l’usage. Les articles apportés peuvent être usés, ceux qui ne sont pas reportables en l’état seront recyclés pour faire de nouveaux produits !

En revanche, n’y mêlez pas ce qui a servi aux travaux ménagers ou de bricolage (s’ils sont souillés par des produits chimiques, des graisses, etc.) ou les TLC mouillés. Ils doivent être mis à la poubelle ou directement en déchetterie.

 

 

 

 

 

 

Comment faire ?

·         Rassemblez les textiles propres et secs (même si usés) dans un sac de petit volume (de moins de 50 litres).

  • Attachez les chaussures par paire (par les lacets ou avec un élastique) car ils risquent de se séparer à l’ouverture du sac ;
  • Fermez bien le sac ;
  • Pas besoin de repasser les vêtements ou le linge.

             

  • Déposez le ou les sac(s) dans le conteneur
  • Vérifiez que le sac est tombé
  • Ne déposez pas de textiles souillés ou humides
  • Ne laissez rien à côté du conteneur

 

 

 

Que devient ce que vous apportez ?

Tout dépend de son état et l’endroit où vous le déposez !

Quand on donne ses TLC lors d'une collecte en porte à porte…

Selon l'organisateur de la collecte, les TLC récupérés peuvent :

-      Approvisionner l'association partenaire de la collecte

-      Être revendus au profit d'une action sociale particulière

-      Être directement exportés pour la revente en friperie.

Quand on dépose ses TLC dans les conteneurs …

Les conteneurs sont vidés régulièrement par l'opérateur qui les a mis en place, c'est un service offert à titre gratuit pour les communes. Il se finance par la revente des textiles de seconde main ou le recyclage des TLC déposés. Certains opérateurs utilisent leurs revenus pour d'autres actions sociales ou reversent des fonds aux associations dont ils sont partenaires. Dans tous les cas, le développement de la collecte crée de l'embauche dans la filière, notamment pour les personnes en difficulté au regard de l'emploi.

Quand on donne ses TLC usagés à une association, en porte à porte ou à son antenne locale…

Les associations séparent les TLC : une partie approvisionne les vestiaires gratuits pour les plus démunis, le reste est revendu pour mener d'autres projets sociaux (logement, nourriture, insertion, etc.) directement dans l'association / sa boutique, ou à un opérateur de réemploi et de recyclage.

Les TLC non reportables en l’état seront recyclés : leurs composants pourront être valorisés. Transformés en chiffons d’essuyage ou remis à l’état de fibres, ils pourront être réintroduits dans la fabrication de nouveaux produits.

 

Recycler les TLC, en quoi ça consiste ?

C’est récupérer les matières composant les articles usagés par des procédés mécaniques et /ou industriels.

Les chiffons d’essuyage :

Les chiffons industriels ou ceux commercialisés comme chiffons ménagers proviennent de vêtements ou de linge majoritairement en coton, que l’on lave, débarrasse des « points durs » (fermetures, agrafes, boutons, etc.) que l’on coupe à un certain format. Ils sont utilisés par l’industrie pour nettoyer les pièces et les machines.

Les matières premières secondaires :

Les TLC usagés peuvent être déstructurés par effilochage (retour à l’état de fibres plus ou moins longues), broyés (en fibres courtes ou granulats) ou découpés (en lanières ou morceaux). Leur devenir dépend alors de la matière qui les compose, par exemple :

  • Elle peut réutilisé en filature. Autrement dit, ces fibres peuvent être réintégrées dans de nouveaux tissus.
  • Elle entrera dans la fabrication d’articles textiles non tissés (isolants, rembourrage, etc.).
  • Elle sera utilisée en mélange avec d’autres matériaux pour des applications variées (en tant que charge dans le béton ou les matériaux plastiques, éléments de composition décorative par flocage).

La recherche et développement a encore de nombreuses possibilités à explorer.

 

Pourquoi est-ce important de participer ?

 

Nos poubelles débordent, nos ressources naturelles s’épuisent. En plaçant nos textiles, linge de maison et chaussures (TLC) usagés dans le circuit du réemploi et du recyclage, on les détourne de la poubelle et on leur redonne de la valeur. On limite la quantité de déchets et on leur offre une seconde vie. C’est une attitude constructive face aux enjeux environnementaux et économiques actuels.

Placer ses TLC usagés dans le circuit du réemploi et du recyclage, c’est soutenir la filière de la récupération et de la valorisation textile. C’est donner à cette filière les moyens de se développer, de créer de la richesse et de l’emploi.

 

Accompagner le mouvement Eco TLC, ça sert à quoi ?

Les TLC usagés, une filière au cœur des enjeux de société actuels

Sur le plan environnemental : Plus de 2.5 milliards d’articles TLC sont mis en marché chaque année, soit plus de 700 000 tonnes. Qu’ils ne finissent pas à la poubelle, qu’ils servent à plusieurs personnes ou que leurs matières soit récupérées pour d’autres utilisations permet de réduire les déchets et de préserver les ressources naturelles.

Sur le plan économique : Réemployer, recycler, c’est redonner de la valeur à ce qui, sinon, aurait été détruit. Le secteur de la récupération et de la valorisation des TLC usagés, en s’organisant, offre des opportunités de croissance.

Sur le plan social : L’augmentation de la collecte et du tri peut créer des emplois, notamment pour les personnes en difficulté au regard de celui-ci. C’est un des objectifs du cahier des charges d’Eco TLC.

 

OBJECTIF : 100% de récupération et de recyclage !

 

Pour plus d’informations :

www.ecotlc.fr

www.lafibredutri.fr

Vidéo « Avoir le fibre du tri » : http://www.youtube.com/watch?v=UxS_iOCDZSY

Vidéo « les devenir des TLC usagés » : http://www.youtube.com/watch?v=a9H_gc5gW-w

envoyer à un ami
imprimer
retour